Mieux comprendre ce qu’est le crédit auto

crédit auto

Un véhicule est un investissement conséquent auquel on ne peut pas toujours se soustraire : très utile voire indispensable dans la vie de tous les jours, il est important, pour des raisons évidentes de sécurité, qu’il soit en bon état. Cependant, les voitures en bon état et correspondant à nos besoins ne sont pas toujours dans notre budget ! Dans ce cas, on peut avoir recours à un prêt automobile, mais comment fonctionne ce service ?

Qu’est-ce qu’un prêt automobile ?

Le crédit auto vous permet d’emprunter de l’argent à un organisme prêteur, souvent une banque, afin de financer l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. L’argent de ce prêt est exclusivement destiné à l’acquisition d’un véhicule, c’est pourquoi des documents spécifiques vous sont demandés. Il existe autant de formules que de banques, il est donc essentiel de comparer les différentes offres pour choisir la plus avantageuse, en termes de TAEG mais aussi de mensualités. Souvent, ces organismes sont aussi assureurs, vous permettant d’assurer votre véhicule nouvellement acquis rapidement et facilement.
Grâce à ce type de prêt, vous êtes couvert si vous ne recevez pas votre véhicule, auquel cas le prêt est tout simplement annulé. Dans l’autre sens, si le prêt ne vous est pas accordé, alors le contrat de vente est annulé. C’est donc une sécurité supplémentaire par rapport à un autre type de prêt, par exemple un prêt à la consommation. Avec ce type de prêt, vous pouvez également souscrire à une assurance prêt auto. Cette assurance permet à votre entourage d’être protégé si vous n’êtes plus en mesure de régler vos mensualités, par exemple en cas de perte d’autonomie, de licenciement au cours d’un CDI, ou de décès, car elle prend en charge le paiement de vos mensualités ou du solde de votre prêt.
Ces prêts sont bien souvent assez flexibles, avec des frais de dossier réduits, souvent sans apport, la possibilité de moduler le remboursement de vos mensualités et proposant des prêts de longue durée si besoin. Vous n’avez aucune obligation de choisir le contrat d’assurance proposé par votre organisme prêteur : vous pouvez souscrire à cette assurance chez un assureur si les garanties proposées sont plus intéressantes.

Comment y souscrire ?

Il est conseillé de définir le montant de sa mensualité ainsi que la durée du prêt envisagée pour estimer votre capital et savoir vers quel type de véhicule vous pouvez vous tourner pour ensuite démarrer vos recherches. Vous devrez par la suite constituer votre dossier. L’organisme prêteur vous demandera plusieurs pièces, notamment un justificatif d’achat afin de s’assurer que les fonds vont effectivement à l’acquisition d’une voiture, mais aussi un justificatif de revenus, le montant de vos charges fixes afin de calculer votre taux d’endettement, ainsi que toutes les informations classiques liées à votre identité. Si vous avez du mal à définir votre capacité de remboursement, alors votre conseiller peut vous y aider en faisant avec vous le point sur vos finances. Vous y verrez ainsi plus clair quant au budget que vous pouvez allouer à votre achat sans prendre de risques.

Les erreurs à ne pas faire

Choisir un prêt sur une durée plus courte réduira les intérêts et frais liés au prêt, mais les mensualités seront plus élevées : il vaut toujours mieux se laisser un peu de marge avec des mensualités moins lourdes que de prendre le risque de se mettre dans l’embarras. Bien entendu, il faut choisir le véhicule à acquérir avec soin et adapter son prêt en conséquences : il serait dommage de s’engager sur 36 mois pour payer une voiture que vous devrez remplacer peu après avoir fini de la payer, voire avant !
Si vous n’avez pas de CDI, ne vous découragez pas : en présentant des relevés de compte attestant de votre stabilité financière et un taux d’endettement bas, vous pouvez accéder à un prêt même en étant en CDD ou en période d’essai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *